Brochure n°1

Dans le cadre de ma recherche-action et aussi tout simplement par curiosité, mes pérégrinations m’amènent à expérimenter différentes formes de traces. Je partagerai, autant que je peux, mes réflexions et expérimentations sur ces sujets. Brochure-CDP-2

Je vais présenter, ici, mes essais concernant le travail d’impression (de la mise en forme à la fabrication). En attendant d’aller à la rencontre de personnes connaissant mieux le métier, j’expérimente par moi-même. L’idée étant de comprendre les grandes étapes par lesquelles on passe en partant d’un texte pour arriver à un document type brochure. J’ai regardé cette expérience sous différents critères (le temps de travail, les connaissances techniques nécessaires, le coût de production, l’impact environnemental…) pour mes réflexions personnelles mais je n’en fais pas part ici pour le moment.

L’idée de cette expérience-ci est de sortir une brochure en format A5 afin de pouvoir diffuser l’écrit issu d’un précédent travail autrement que par l’informatique et un document PDF. A cela s’ajoute trois conditions : que cela me fasse découvrir et tester de nouvelles techniques et nouveaux savoirs, que cela soit à moindre coût et que je n’utilise que des logiciels polices de caractère libres.

L’équipement

Je me suis équipé pour cette première brochure d’un matériel de base, trouvé le plus souvent d’occasion et surtout après de longues heures de recherche sur des forums et autres sites pour savoir quels sont les meilleurs équipements (solidité, durabilité, efficacité/coût) et les points de vigilances à regarder notamment concernant l’imprimante.

J’ai donc acheté une imprimante laser (pour ceux qui connaissent c’est une Brother HL-5350DN), une agrafeuse « bras-long » et du papier A4. J’ai ajouté à cela un cutter et une grande règle en attendant de pouvoir trouver un bon massicot.

La mise en forme

Pour ce qui concerne la mise en forme, j’ai continué de creuser mon apprentissage de l’informatique (commencé il y a maintenant dix ans). Pour cette première brochure, j’ai décidé de mettre en forme seulement la couverture que je viens poser sur la brochure qui est l’écrit. Je n’ai donc pas retouché l’écrit en lui-même, qui mériterait un rafraîchissement de sa mise en forme, pour me concentrer sur la couverture. J’ai voulu débuter par un travail assez basique afin de pouvoir apprendre en faisant. Pour cela j’ai utilisé Libre Office qui, étant mon compagnon de route, continue tranquillement de me livrer ses secrets. J’ai utilisé une police de caractère libre, la Fengardo neue, créée par Loïc Sander. Avec Libre Office et la police, je me suis amusé à créer un début d’univers qui me plaise.

J’utilise ensuite Acrobat (faute de mieux pour le moment) pour ce qui s’agit de la mise en forme format « brochure » de la couverture et du document. Il s’agit ici d’optimiser les pages, comprendre ce format…

Fabrication

J’utilise un papier recyclé blanc (gris) 80gr pour le document intérieur et un papier classique bleu 160gr pour la couverture. Après il s’agit de prendre en main les différents outils – comme pour le logiciel, la typo… – comprendre l’imprimante, ses fonctionnalités, comment faire avec du papier épais, éviter de gondoler le papier de 160gr… On essaie, on ré-essaye…

Une fois l’impression de la couverture et du contenu terminée, le travail fastidieux commence. En attendant de faire des recherches et voir ce qu’il existe en terme de « plieuse à papier », c’est à la main que je plis chacune des feuilles (15 feuilles et 1 couverture par document) et cette tâche est répétée pour chaque brochure.

Une fois la brochure pliée, je la positionne correctement et j’agrafe le tout avec deux agrafes par document à l’aide de l’agrafeuse à bras.

Enfin, il ne me reste plus qu’à faire à la main et au cutter, ce qui serait plus rapide et plus propre au massicot; c’est à dire couper les feuilles qui dépassent du fait de les avoir pliées et mises en livret.

Brochure-CDP-1

Bonus

Au vu du temps de travail nécessaire et du fait que je souhaite une diffusion restreinte à un petit réseau, j’ai décidé d’en faire, pour cette première série, 20 exemplaires, que j’ai pour l’occasion numérotés à la main (c’est plus pour le plaisir que pour un autre intérêt particulier à la démarche). Si je suis amené à en faire plus, je me suis dit que je ne la referai pas à l’identique et que pour cela je dois y apporter une amélioration. J’ai quelques pistes à creuser très prochainement : assemblage cousu, utiliser une plieuse, utiliser un massicot, refaire la mise en forme du document intérieur…

Dans la continuité de ma démarche, la brochure comme l’écrit qui la précède sont en diffusion sous Creative Commons by-nc-sa 3.0.

Si vous souhaitez me faire part de vos remarques, conseils dans ce domaine ou autre vous pouvez me contacter ici : Page contact.