Matière à réflexion #2 – Storytelling et Fake news

Début 2018, mon précédent article date d’avril 2017, il me semble que le défi qui était de venir ici plus souvent écrire n’est pas relevé… Mais n’abandonnons pas pour autant.
Je continue de travailler ces différents sujets dans mon quotidien, les éditions du commun grandissent bien – 2018 va être une belle année éditoriale – et les fréquentations du site ne faiblissent pas, donc me voici de retour!
Car le souci n’est pas d’avoir des choses à raconter (celles et ceux qui me croisent dans la vie le savent très bien) mais c’est plutôt de trouver/de se donner le temps d’écrire qui me fait défaut.
Donc en attendant de coucher sur le clavier mes dernières réflexions et travaux, mais aussi de vous partager mes questionnements et expérimentations d’éditeur, je vous écris ci-dessous une petite revue de presse des derniers articles ou livres qui ont continué de nourrir mes réflexions.
Ce qui est assez plaisant/curieux à observer, ces derniers temps, c’est cette montée en visibilité des sujets sur lesquels je travaille.
Car, cela ne vous aura pas trompé (vous aussi), derrière les termes médiatico-politiques de « fake news » ou encore « fact checking », ce sont bien les questions de storytelling, de récits et de mythes qui sont en jeux (enjeux). Décidément, il faut vraiment que ce soit en 2018 que je me motive à publiciser mes travaux!

Le Récit du commun, L’histoire nationale racontée par les élèves, dirigé par Françoise Lantheaume et Jocelyn Létourneau, PUL, 2016, 18€

La réalité alternative existe. J’y ai pénétré d’Olivier Ertzscheid, le 20 mars 2017.

L’exemple le plus pur de « faits alternatifs »: le 58e étage de la Trump Tower s’appelle « étage 68 » de Vincent Glad, 20 février 2017.

Les relations incestueuses entre fake news et publicité de Jean Pouly, 29 août 2017.

Macron décodeur-en-chef de Frédéric Lordon, 8 janvier 2018.

«Fake news», les étoiles éteintes de la démocratie de Christian Salmon, 14 janvier 2018.

Puissance des mythes et des récits de l’individu au collectif


Puissance des mythes et des récits de l’individu au collectif,
Analyse de dix traces d’expériences collectives

Benjamin Roux – Septembre 2016

Voici (enfin dirons certains) mon travail de recherche-action de ces quatre dernières années.

Ce document clôture ainsi mon travail dans le cadre du DHEPS du Réseau des Crefad et je l’ai soutenu devant l’Université en octobre 2016.

Ce document ne termine en aucun cas les réflexions que je partage sur ce site, elles ont débuté en 2011 par ce travail autour de la Culture des précédents et elles se poursuivent sous différentes formes dès maintenant. Je continuerai, dès lors, de vous tenir informé sur ce site de mes réflexions et questionnements. Continuer la lecture

La gazette

Itinérance et correspondance en recherche 2013-2015

Dans le cadre du DHEPS du Réseau des Crefad, nous nous rencontrons environ une semaine tous les deux mois. À cela s’ajoute le principe d’itinérance qui nous amène, d’une part, à ne jamais nous retrouver au même endroit et, d’autre part, à nous extérioriser de notre territoire de pratiques et de vie.

Les co-formateurs de cette recherche-action, qui dure sur trois ans, nous proposent comme cadre de mise au travail d’écrire dans les entre-deux de chaque session. D’abord, écrire dans le sens de la production de la recherche, mais aussi écrire dans la correspondance et l’échange avec nos collègues de promotion. Dès le début, il s’agit de nous mettre dans une démarche d’écriture venant nourrir directement (ou indirectement) le mémoire final. Ensuite, il s’agit aussi de mettre cet écrit au travail dans les échanges qui s’opèreront entre nous au sein de la promotion. Continuer la lecture